Quercus / La Brême

À chaque voyage à Ornans, je descends sous le viaduc de la Brême. Les escaliers en terre, les clous rouillés, le ponton défoncé. Avril, mai, septembre, jusqu’au puits, un endroit toujours changeant, avec plus où moins d’eau et quelques poissons.
Deux jours avant de tourner la scène, nous allons repérer les lieux avec l’équipe. Tout est sec, du viaduc au puits. Pas une goutte. En rentrant nous changeons le scénario pour l’adapter…
Puis vient le jour du tournage… Non seulement la rivière est revenue… Mais elle déborde… Si bien que le puits est noyé… invisible…
Merci à l’équipe de s’être jeté à l’eau… 🙃

Photographies : Théo Grandmaison Pro

Laisser un commentaire